MAK

Volltext: Monatszeitschrift XIX (1916 / Heft 10)

I 
DESCRIPTION DU BERCEAU DE SA MAjESTlil LE ROY DE ROME' DONNE PAR 
LA VILLE DE PARIS. 
Cette couchette portee par quatre cornes d'abondance, entre lesquelles sont places 
les genies de 1a Force et de la Justiee, est paree de fleurs et parsemee d'abeilles. 
En täte brille le Chiffre de Sa Majeste FErnpereur entoure de palmes et de lauriers. 
Ces palmes, auxquelles se ratache un jeune lierre gravissant sur le cintre, sont surrnontees 
d'un globe celeste, sur lequel plane la iigure de la Gloire. Elle tient une couronne de lauriers 
et audesus pose une couronne d'etoiles, parmi lesquelles etincele l'astre Napoleon. 
Aux pieds du berceau un jeune aiglon dans le mouvement d'essayer son vol fixe 
l'etoile la plus eclatante de 1a couronne immortelle. 
Sur les cotes sont deux bas-reliefs, dont l'un represente 1a Seine recevant des mains 
de Mercure un enfant, qu'elle regarde affectueusement, et l'autre fait voir le Tibre admirant 
un astre, qui se leve sur ses bords. 
EXPLICATION DES ALLEGORIES SIMBOLES ET ALLUSIONS QUI COMPOSENT 
LENSEMBLE DU BERCEAU. 
Couchä au milien d'un peuple cfabeilles empressees autour de lui le" jeune Prince 
repose sous les palrnes et les lauriers moissonnes par son Auguste Pere. Il est tout entier 
investi de la gloire de ee heros; de eette gloire eclatante qui s'elevant jusques aux regions 
etoilees plane dans l'espace indeiini des sieeles. 
Deja ce jeune aiglon fixe Yastre immortel de celui, qui lui donna le jour, impatient 
dans l'essor, qu'il essaye, de s'elancer jusqu'a lui. 
La Seine reeoit avec amour et respect cet enfant desire present des dieux. 
Le Tibre voit avec ravissement se lever sur son horison l'astre nouveau, sous l'in- 
iiuence duquel ses eaux couleront dans Pabondance et dans 1a paix. 
Le genies de 1a Force et de 1a Justice, qui font la gloire des empires, croitront avec 
son enfance et seront dans son age rnür la felicite de nos arriere-neveux. 
Prud'hon, PKW d'histoire, 
Mbrß de 1a Legion d'honneur. 
II. 
MILIMOIRE DU BERCEAU EN VERMEIL OFFERT Ä SA MAJESTE IJIMPERATRICE 
PAR MONSIEUR LE COMTE FROCHOT POUR LA VILLE DE PARIS. 
Le dit berceau execute sur les dessins de M. Prudhom par Thomire, fabrieant de 
bronzes et doreur, rue Taitbout N0. 15, I" atelier, rue Boucherat N0. 7, et par Odiot, 
marehand orfevre, rue St. I-Ionore. 
Savoir. 
Un bereeau de 3 pi 9 pe de long sur 22 p: V2 de large les bouts arrondis. 
Compose de deux patins ä consoles en champs renfonces, dans lesquels sont des 
ornements losanges avec rosasses dans le milieu, et dans les consoles des feuilles ä double 
rang. Sur les patins sont des ecoineons et rosasses decoupes a jour sur fond nacre de 
perles. Sur les dits patins sont posees quatre cornes zfabondance se croisant en x, les dittes 
composees d'ornements tres riches et terminees par des gerbes de bles et couronnes de 
barbeaux. Sur les dittes x pose le berceau. 
Audevant de chacune des x sont deux genies representant l'un 1a Force l'autre la 
Justice avec leurs attributs, au milieu des dittes x est un balustre riche qui les lie toutes 
les deux ensemble, les dits portant 14 pouees. 
Le dessous.du dit berceau est compose de douze sangles se terminant en consoles 
avec une traverse pour les lier, les dittes sont faites de pieces de raport champ renfonce 
"' Die Worte „Sa Majesle le Roy de Rome" im Original durchstrichen. 
""' Das Wort „le" später eingefügt, vorher die Worte „la töte du" getilgt. 
4-1
	        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzerin, sehr geehrter Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.