MAK

Full text: Monatszeitschrift XXII (1919 / Heft 3, 4 und 5)

Du haut d'un rocher, qui sort du sein de Yocean, jupiter, le souverain 
des Dieux, Pauteur de la Nature, commande au Elemens, representees par 
les Divinites Neptune, Vulcain, Cybele et Iris, placees dans les quatre parties 
principales du rocher. Neptun et Vulcan sont assis. Le Dieux des Eaux 
gouverne avec son trident des animaux aquatiques et des amphibies qui 
Pentourent. Le Dieux du Feu parait mediter dans sa grotte sur 1a science 
qu'il pratique. Cybele, ou Rhea 
Deesse de la Terre, couchee 
sur un rocher fertile, la tete 
ceinte d'une couronne de tours, 
tient le globe; et Iris la mes- 
sagere des Dieux, dont le man- 
teau leger prend la forme de 
l'arc en ciel, se repose sur des 
nuages. 
Autour du grand rocher 
sont place's, comme sur des iles, 
quatre Genies, qui reüechissent 
ä la diversite des Elemens. 
La force enchanteresse de 
la Nature et le mystere de ses 
creations n'ayant jamais pu 
etre approfondis, deux Obelis- 
ques, places entre les quatre 
Saisons, rendent cette idee pal- 
pable. On voit aux quatre faces 
des hieroglyphes aussi inde- 
chiffrables que les etres sym- 
boliques, les Griffons et les 
Sphinx, qui soutiennent les 
Obelisques. 
Abb. x3. Fruchtschale zumTafelaufsatz „DasReicl-iderNatur". LTIOHIIIIC S6 plait ä COU- 
"Der Sommerßsgrahex: {Eärgitxwglsrtthärfglml-iirlxjsijoiliirisnan Genelli, templer 1a nature; mais ne 
pouvant penetrer jusques dans 
Pattelier de ses operations, il fait mieux de jouir des produits qu'elle lui 
offre en profusion par les quatre Saisons, representees par quatre grouppes 
allegoriques, qui portent dans de larges vases, imitant le beau marbre, les 
differentes productions du printemps, de l'e'te', de Pautomne et de l'hiver. 
Penetres de reconnaissance pour ces dons, les hommes manifestent ce 
Sentiment en elevant des autels et des temples aux Divinites, qui repandent 
tant de plaisir sur leur existence. 
Un trepie est consacre aux Heures, Divinites de la Jeunesse; un autre 
est dedie aux trois Graces, car la Nature ne vieillit pas ä repandre partout de 
Pamenite. 

	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.