MAK

Volltext: France - Commission supérieure: Rapports - Exposition Universelle de Vienne en 1873, Tome IV

8/i EXPOSITION UNIVERSELLE DE VIENNE. 
en A Ulriche et en Hongrie, comme il lest ögalement en Amerique L’ex- 
perience parait favorahle a ce Systeme de chaussee qui presente, en tont 
cas, pour les ponts metalliques, l’avantage de la legerete. 
Pont de Tulln. — Ce pont, qui sert a la fois au passage de deux voies 
du chemin defer Franfois-Joseph et d’une route, se compose en röahte de 
deux ponts juxtaposes, mais independants l’un de l’autre quant ä la structurc 
metallique. Dans chacun cette structure est formee de deux poutres con- 
tinues en treillis croise ordinaire, portant la voie par leurs longerons in- 
ferieurs et contreventees transversalement par le haut. Les travöes sont au 
nombre de cinq; celles laterales ont 85 m ,4o d’ouverture; les trois autres 
en ont 90 melres. 
Les fondations des piles qui sont communes aux deux ponts ont etc 
faites a Fair comprime, et ont necessite l’emploi de grands Caissons de 
125 metres carres de surface, qui presentaient une disposition particuliere 
pour la sortie des deblais. 
Dans le pont-route, la voie charretiere est formee de longrines et de 
madriers en hois, et les deux trottoirs, placös en dedans des grandes 
poutres metalliques, sont egalement en bois. Les pieces de pont sont en 
töle et 5 treillis. 
Dans le pont du chemin de fer, les pieces de pont ou traverses sont en 
töle pleine. Dans l’entre-voie et lateralement aux rails exterieurs, le plan- 
cher est encore forme de longrines et de madriers en bois, et c’est seule- 
ment entre les rails que le plancher est en töle. On previendra sans doute 
les chances d’incendie en recouvrant les platelages en bois d’une petitc 
couche de sable. 
Les grandes poutres ont ete mises en place par le procede du lance 
ment au mois de septembre 1878. 
Viaduc de l’lglawa. — La Compagnie de Fives-Lille a encore expose 
les dessins du viaduc par lequel le chemin de fer de Vienne ö. Brünn tra- 
verse la vallee de l’lglawa, en Moravie, pres dEibenschutz. Elle aexecute 
ce viaduc sous la direction de M. Charles de Ruppert, directeur de la 
construction dans la Compagnie I. R. P. du chemin de fer de l’Etat- 11 est 
ö une voie et se compose de six travees de 59 n, ,4o d’ouverture. Le tablier 
esl porte par deux poutres continues, en treillis croisö a mailles de i m ,5o 
de cötö, placees au-dessous de la voie, qui reposent, dans l’mtervalle des 
culöes, sur des piles metalliques prösentant a leur sommet une surface 
Rapport de mission de M. Melezienx, p. hha.
	            		
TRAVAU\ DU GENIE CIVIL. 85 rectangulaire de 3"‘,3o dans le sens longitudinal et de 5 m ,a5 dans le sens transversal, et ayant 27“,ho de hauteur entre leur socle en magonnerie et le dessous des poutres. Le niveau des rails depasse ce meme socle de 33 metres, et i’el^vation du viaduc au-dessus des basses eaux de l’Iglawa esl de A2 m ,72. Ce viaduc est construit dans le meme Systeme que ceux executes ante- rieurementpar la Compagnie de Fives-Lille, en France, dans le reseau de la Compagnie d’Orliians, d’apres les projets de M. Nordling. Ses disposi- tions rappellent notamment celles du viaduc de la Bouble, donl il est rendu compte dans l’exposition du Ministere des travaux publics. De meme qu’ä ce dernier viaduc, chaque pile m^tallique est composee seulement de quatre colonnes en fonte de 5o centimetres de diametre con- trevent^es par des traverses et des croix de Saint-Andre. Mais, tandis que M. Nordling faisait porter chaque poutre sur un seul axe central, entre les colonnes correspondantes, on a employe ici des roulots de friction places au-dessus de ces colonnes. Cette disposition a assurement quel ques avantages; mais eile n’assure pas aussi bien legale repartition des charges entre les colonnes, ce qui elail d’une grande importance au viaduc de la Bouble, oü les piles metalliques ont jusqu’ä 55"',80 de hau teur, c’est-ä-dire plus que le double des piles du viaduc de l’Iglawa. Les dispositions de ce beau viaduc sont tres-bien entendues. Elles peuvent toutefois soulever une objection, en ce que les travties attenantes aux culees ont la meme portde que les travees inlermediaires, alors que les meilleures conditions d’equilibre conduisent ä donner aux premieres des parties notablement inferieures. Oulre les ponts que nous venons de decrire, la Compagnie de Fives- Lille a execute la structure melallique du pont de Borgo-di-Forle, sur le PA, dont nous parlerons en trailanl de la section italienne. Entreprise dein regulärisation du Danube devnnt Vienne.—Apres les grands ponts exposes par les Societes de construction franfaises, nous devons citer l’exposition laite par MM. Castor, Hersent et Couvreux, des dessins photographiques et descriptions de l’outillage qu’ils ont applique aux en- treprises considerables dont ils ont et4 charges. 11s executcnt en ce moment les travaux de la regularisation du Danube devant Vienne, sur lesqucls nous reviendrons en rendant compte de la section autriebienne. Cette entreprise, pour laquelle ils ont presente une soumission de beaucoup plus avantageuse que les autres concurrents, consisle a ouvrir au fleuve, sur i3 kilometres de longueur, un nouveau bl capable d’ecou-
Waiting...

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzerin, sehr geehrter Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.