MAK

Volltext: France - Commission supérieure: Rapports - Exposition Universelle de Vienne en 1873, Tome II

OB JETS I) ’ 0 B ET D’ ABGENT, 
JOAILLERIE, ORFEVRERIE, BIJOUTERIE. 
RAPPORT PAR MM. ROUVENAT ET FONTENAY, 
MEMBRES Dü JURY INTERNATIONAL. 
DU HOLE DE CHAQUE CONTREE DANS LA PRODUCTION GENERALE. 
Aucune des expositions precedentes n’avait offeri aux yeux du public un 
cboix aussi considerable et aussi varie de joaillerie, de bijouterie et d’or- 
fevrerie de provenances diverses, que l’Exposition de Vienne. 11 y a donc 
un vil' interet ä exarniner avec attention los produits de cette industrie. 
On peut classer les pays producteurs en trois categories : 
Ceux qui, fidelesä leurstraditions et vivant sur leur passe, reproduisent 
dternellement et avec intelligence les niemes types, ceuvres de leurs an- 
cetres, types empreints d’un caractere tout local, enfants d’une Imagina 
tion neuve, souvent gracieuse ou severe, toujours originale; 
Ceux qui, travailles par une ardeur qui les porte a creer, poussent en 
avant et inventent en s’aidant quelquefois, et souvent avec bonheur, de 
l’etudc des styles; 
Ceux enfin qui, ne voyant cpie le cbte mercantile de leur industrie, ont 
neanmoins besoin de renouveler leurs dessins [tour entretenir leurs affaires, 
rnais qui trouvent plus commodc de se servir de modeles tout faits que de 
prendre la peine d’en creer eux-memes, et copient les uns et les autres avec 
plus ou moins de bonheur. 
Les premiers, ayant ä leur tele lltalie, sonl: le Dänemark, la Russie, 
la Norwege, l’Espagne, le Portugal et les Indes orientales. 
Les derniers se recrutent en Angleterre, en Belgiquc, en Suisse; toute 
l Allemagne leur fournit un riebe conlingent.
	        
Waiting...

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzerin, sehr geehrter Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.