MAK

Volltext: France - Commission supérieure: Rapports - Exposition Universelle de Vienne en 1873, Tome III

375 
SECOURS AUX BLESSES MILITAIRES. 
docteur Mundy. Ces voitures contiennent six brancards faciles 5 placer 
et a deplacer, et qui sont maintenus de maniere ä ne pas etre ballottes 
pendant la marclie. De cbaque cöte so trouvent des compartiments qui 
renfermenl des medicaments et des bandages. Lorsqu’on enleve un des 
brancards au lit inferieur, on pcut le remplacer par un banc qui se trouve 
dans la paroi laterale de la voiture, et qui permet d’asscoir trois blessds 
ordinaires. 
Deux ou trois personncs ont ^galement place pres du codier, et le siege 
de devant forme une caisse c|ui renferme les appareils de premiere itöces- 
sitö, des medicaments et des vivres. 
Ces voitures sont legeres, bien suspendues; deux chevaux les tirent tres- 
facilement dans toute espece de chemins. 
Elles sont tres-bien ventilees, et on peut les ouvrir aisement et largement. 
Selon les cas, on peut transporter les blesses soit assis, soit coucbes. Elles 
permettent, et c’est la un de leurs grands avantages, de placer facilement 
les brancards sans cn enlever les blesses. M. Kellner a ajoute a ses voi 
tures un trcuil tres-simple, qui permet de monier ou de descendre, sans 
secousses, les brancards ä la place que Ion veut. 
MM. Locati et Kellner exposent encore des voitures-cuisines, permet- 
tant de preparer en une ou deux heures du bouillon, des rötis ou des 
tisanes pour un grand nombre de blesses. 
La plupart de ces voitures sont trop volumineuses, et par consdquent 
frop lourdes. 
L’une d’elles, par exemple, permet de faire la cuisine pour s,5oo 
bommes. 
Celle qui, de toutes, nousparait la plus pratique, est une voiture a deux 
roues, qui peut a la rigueur etre tiree par des bommes; eile ne pese que 
hoo kilogrammes et permet de faire la cuisine pour 2&o blesses. 
De toutes les voitures de pliarmacie et d’appareils ntödicaux, les mieux 
conditionnees sont celles qu’expose le ministöre de la guerre de Prussc. 
Elles sont tres-bien appropriees pour suivre une armee en Campagne et 
rendre de v^ritables Services. , 
Tous les panncaux s’ouvrent en dehors; cliaquc casier, chaque tiroir 
est soigneusement pourvu d’une ötiquette. Ilion de plus facile que de tiou- 
ver ce que l’on chcrclie, et en un instant, en faisant ouvrir tous les pan- 
neaux, on voit tout ce que contient le fourgon. 
Une place speciale est reservde aux medicaments toxiques ou dange- 
reux, pour eviter les erreurs que les infirmiers pourraient commettre. 
Ces fourgons ont le scul defaut d etre lourds et de necessiter l’emploi 
de trois ou quatre cbevaux.
	        
Waiting...

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzerin, sehr geehrter Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.