MAK

Objekt: France - Commission supérieure: Rapports - Exposition Universelle de Vienne en 1873, Tome II

VII 
BRODERIES 
Ä LA MAIN ET Ä LA MECANIQUE. 
RAPPORT DE M. BASQUIFV, 
MEMBRE Dü JURY INTERNATIONAL. 
Apres avoir constate avec un legitime enthousiasme les progres, on a 
pu dire les merveilles, de la broderie a la main, a l’Exposition frangaise 
de 1867, le rapporteur se posait la qucstion suivante : rcQuel peut etre 
inaintenant 1 avenir de la broderie?» et il concluait ainsi : «Un grand 
nombre d’industries de l’ameublement et presque toutes celles du v^te- 
ment ont recours ä son aide. Partout ou eile parait, eile attirc presque 
seule l’attention, et son importance vient primer celle du produit qu’elle 
devait seulement embellir. La plus grande difficulte qui lui fasse obstacle 
est dans le baut prix de revient de la main-d’ceuvre. Bien loin de tendre 
ä diminuer, le prix de la broderie doit cbaque jour s’augmenter avec 
l’eldvalion generale du taux des salaires; aussi fait-on partout les plus 
louables efForts pour etablir des nietiers brodants et des macbines a bro 
derie. A cotd de l’ancienne broderie, personnelle et artistique, est venue 
se placer la broderie mecanique, destinee ä faire penetrer partout des 
produits d’un usage commun, que doit vulgariser encore l’abaissement du 
prix. . . 11 est permis d’espdrer que cet intelligent parallelisme d’efforts 
donnera des resultats d’annee en annee plus considerables, et que le de- 
veloppement de l’industrie sera utile, toul ä la fois, ä ceux qui produisent 
la broderie et ä ceux qui font usage de ses produits.» 
Ainsi s’exprimait, disons-nous, le rapporteur de 1867. 
II semble que les exposants de Vienne aient pris a täcbe de justifier 
ces previsions dans une mesure plus grande encore qu’il n’^tait permis de 
le conrevoir. 
'0-
	        
Waiting...

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzerin, sehr geehrter Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.